Relecture professionnelle

Pour le meilleur.
Et sans le pire.

La relecture est une étape primordiale dans notre processus de traduction professionnelle. La relecture est une tâche linguistique effectuée par un traducteur ou un relecteur professionnel diplômé, exclusivement dans sa langue maternelle.
La relecture et le contrôle qualité sont inclus dans notre prestation de traduction professionnelle et n’engendrent pas de coût supplémentaire.

Deux types de relectures coexistent :

Elle porte sur le texte traduit, sans référence au texte d’origine.
Vous avez rédigé vous-même un texte dans votre langue maternelle ?
Cette prestation est particulièrement adaptée. Elle apportera la touche parfaite à votre contenu et vous procurera la sérénité d’un texte exempt de toute erreur.

Chaque phrase traduite est scrupuleusement contrôlée par rapport à la phrase source.
Vous avez traduit des documents en interne ?
Vous avez obtenu des traductions dont la qualité doit être évaluée ?
Ce niveau de relecture vous apportera la sécurité de contrôles pointilleux et exhaustifs.

La relecture de textes que nous n’avons pas traduits est facturée au temps passé. La relecture de traductions réalisées par des non-professionnels pouvant parfois demander davantage de temps qu’une retraduction, nous vous soumettrons le devis le plus adapté. Traduire est un exercice difficile et chronophage. Il faut y avoir été formé et disposer des outils adéquats pour atteindre l’excellence.

Contrôle qualité

Une fois les textes relus, notre agence de traduction professionnelle se charge de procéder à un contrôle qualité exhaustif avant livraison.

Les outils de contrôle qualité les plus performants au monde sont mis à contribution pour épauler nos linguistes. Ces logiciels professionnels hors-pair nous aident à détecter les grandes causes d’erreurs afin de ne rien laisser au hasard.

Le relecteur axe l’essentiel de ses contrôles sur ces points :

  • l’ensemble du contenu a-t-il été traduit ?
  • les instructions spécifiques ont-elles été suivies ?
  • les documents de référence ont-ils été exploités ?
  • orthographe
  • grammaire
  • syntaxe
  • style, ton
  • niveau de langue
  • absence de termes inconvenants et offensants
  • régionalismes
  • chiffres, dates, heures, mesures, noms propres, noms de marque et de produits, etc. (conformité avec le texte source et adaptation à la langue traduite).
  • ponctuation, casse, parenthèses, guillemets, tirets… (conformité avec le texte source et adaptation à la langue traduite).
  • absence de caractères interdits (selon les fichiers).
  • uniformisation terminologique globale : la traduction d’un terme doit toujours être identique dans un document.
  • cohérence terminologique par rapport à vos préférences, à votre glossaire spécifique, votre mémoire de traduction ou les traductions que nous avons effectuées précédemment.
  • absence de tout terme signalé comme interdit.
  • homogénéité des textes : la plupart du temps, une même phrase doit être traduite de façon identique.
  • adaptation de la mise en page globale (les traductions occupent plus ou moins de place que le texte source, ce qui rend nécessaire d’intervenir sur la mise en page).
  • respect de la mise en forme (gras, italique, souligné, couleurs…).
  • césures.